Intérim saisonnier

Par KARMA BLOG Intérim Aucun commentaire sur Intérim saisonnier

Très populaire en France, le travail saisonnier représenterait actuellement plus de 1,3 million de contrats signés chaque année. S’il prend souvent la forme d’un CDD, il peut aussi passer par l’intérim. Dans quels cas et pourquoi opter pour l’intérim saisonnier ?

 

C’est une réalité : la chasse aux jobs temporaires, comme les jobs d’été ou de vacances d’hiver, nécessite de s’y prendre à l’avance et d’être bien organisé. En cela, l’intérim saisonnier constitue une belle alternative, puisqu’il s’agit d’un moyen de trouver rapidement et facilement diverses missions de travail temporaire.

L’intérim saisonnier peut également convenir aux personnes qui souhaitent travailler dans des zones touristiques, à n’importe quel moment de l’année, en occupant par exemple des postes de serveurs dans la restauration, de guides ou de moniteurs en tous genres. Mais aussi pour ceux qui veulent travailler dans la récolte des fruits et légumes ou faire les vendanges.

Quels sont les avantages de l’intérim saisonnier ?

L’avantage principal de l’intérim saisonnier, c’est le fait qu’il permet de trouver du travail dans un délai restreint et de multiplier les expériences pour acquérir toujours plus de compétences et enrichir son CV. Contrairement aux jobs de vacances classiques, ce type de contrat permet de découvrir des missions diverses, souvent très courtes, qui peuvent aider chacun à mieux comprendre ce qui lui plaît et ce qui ne lui plaît pas sur le plan professionnel.

Enfin, atout non négligeable, les missions d’intérim sont généralement mieux payées que les CDD, principalement grâce aux primes de fin de contrat.

Quels sont les points négatifs à connaître ?

En revanche, l’intérim saisonnier peut en rebuter certains, car il suppose de pouvoir gérer un emploi du temps instable. Il arrive en effet que les travailleurs intérimaires saisonniers soient appelés le jour même pour travailler. Réactivité et adaptabilité sont donc de mise pour ces salariés dont les revenus varient chaque mois en fonction de l’enchaînement ou non des missions.

Par ailleurs, l’intérim saisonnier impose aux salariés d’être flexibles sur le plan géographique : ils doivent pouvoir bouger en fonction des périodes de l’année pour se trouver là où il y a du travail en été et en hiver. Eh oui, à chaque saison ses missions !

  • Partager:

Commentaire